Débats au Conseil du 25 août

"Allez, votons !" (J.C., 2014)

Publié le dimanche 31 août 2014

Après vous avoir fait l’affront de zapper la séance du Conseil de juin (personne n’est parfait), la pression est maximale pour vous informer sans faille !
Les premiers dossiers ayant amené une discussion concernaient des travaux à 4 ou 5 bâtiments communaux. L’état de ceux-ci ont amené des (gros) dépassements par rapport aux sommes budgétisées initialement. Le groupe Ensemble a rappelé sa suggestion traditionnelle de réaliser un cadastre des bâtiments communaux, afin de permettre d’avoir une vue d’ensemble de la situation, des urgences, des enjeux. La majorité acquiesce, l’ambiance reste constructive. (pour éviter les équivoques : les travaux votés pour le bâtiment de l’académie concernent une classe et non les appuies de fenêtres qui ont nécessité une mesure d’urgence - qui apparaît sur la photo)
Ensuite, le petit point "ridicule" selon le Directeur Général, mais tracassant selon nous : la vente d’une parcelle de 21mètres carrés, que la commune souhaite acheter. 21 mètres, même au prix de 190€, ça ne pèse pas bien lourd dans le budget communal (environ 4000€, vous l’aurez deviné). Peu importe, ce qui est tracassant c’est 1) le principe de vouloir acheter une parcelle pour régulariser une situation bien gênante où le Collège communal a autorisé une construction sur un terrain qui n’appartient pas au demandeur, et 2) comme Marie-Noëlle Mottard l’a expliqué c’est que l’offre de la commune avait déjà été rendue quelques jours plus tôt. Le Conseil n’était dès lors là que pour ratifier une décision prise par ... on ne sait qui. Le cirque politique prend alors toute son intensité : pourquoi débattre, pourquoi vouloir être constructif et proposer, pourquoi voter ? (après tout, comme on nous l’a répondu, "il y a une majorité, elle suit les décisions du Collège" - la réponse la plus profonde restant néanmoins "c’est un petit triangle qui suscite beaucoup d’émotions, héhéhé, allez, votons")
Les comptes 2013 du CPAS susciteront également un débat : en effet, d’une part, la délibération proposée mentionne un solde de -194000€ alors que le Conseil du CPAS a validé un résultat de +121000€, puis d’autre part, les prévisions budgétaires de recettes des exercices antérieurs (c’est un peu technique) sont à nouveau de loin dépassées, occasionnant un boni qui permet de ne pas ponctionner le fonds de réserve du CPAS - contrairement au budget communal qui lui, est invariablement pleinement utilisé. Ainsi, à l’issue de cette année, les réserves du CPAS devraient dépasser celles de la commune ! "Allez, votons !"
Finalement, 4 questions du groupe Waremme ensemble permettront d’en savoir plus sur des dossiers qui ne font pas nécessairement l’actualité : l’avenir du site du Rèwe, le curage des avaloirs, la sécurité de la place Rongvaux en soirée (et nuit), et la pertinence de la présence d’un distributeur de boissons alcoolisées sur la voie publique dès lors que les efforts de sensibilisation tentent à dissuader les jeunes publics d’en consommer ! 4 questions, cela représente une augmentation de 66% des points mis en discussion en séance publique. Venant d’une minorité que certain qualifie-ait d’agressive et politicienne, je trouve ça pas mal, et vous ?


Lionel Henrion