Le plan Maya

"Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre" aurait dit Albert Einstein.

Publié le jeudi 5 septembre 2013


Il n’est plus nécessaire de rappeler la nécessité de tout mettre en oeuvre pour protéger les abeilles. Concrètement, si le plan Maya permet aux communes de recevoir quelques subsides, il leur impose une série de démarches très intéressantes permettant d’y arriver, et de sauvegarder la biodiversité en général (la gestion différenciée - www.gestiondifferenciee.be - la réduction des pesticides utilisés, ...). Au delà des effets d’annonces liés au lancement du plan, voyons, à travers cette question, où nous en sommes.

PDF - 42.9 ko


Word - 133 ko


PDF - 34.1 ko


PDF - 368.1 ko


En conclusion, si elles accusent un certain retard, les bonnes intentions sont toujours présentes. Espérons qu’elles puissent être réalisées au plus vite !

Lionel Henrion