Dossier éolien : Il est temps...

Publié le jeudi 10 novembre 2011

Ce 31 octobre, les négociateurs fédéraux sont arrivés à un accord quant à la transition écologique de l’économie. Cet accord prévoit de respecter la Loi votée en 2003, prévoyant la sortie du nucléaire.

Dés lors, plus que jamais, Ecolo Waremme pense qu’il est temps d’avancer dans le dossier éolien orétois.

Alors que le Collège Communal avait remis un avis défavorable au projet précédent, la réponse au plaidoyer d’Ecolo Waremme lors du Conseil Communal de décembre 2010 était encourageante. Alors que les Waremmiens étaient tenus à l’écart du premier projet, suite à l’interpellation d’Ecolo ce 30/06/2011 lors de la réunion d’information aux riverains, AirEnergy s’est engagé à leur laisser la possibilité de participer au projet citoyen.

Cette décision fédérale devrait constituer un catalyseur pour nos politiciens locaux.

Il est temps désormais pour eux d’assumer une position claire et de négocier un juste retour pour les Waremmiens. Les opportunités sont nombreuses : outre les retombées financières et les possibilités d’investissement, d’autres compensations sont négociables : des tarifs énergétiques préférentiels, des aménagements urbanistiques permettant de pallier aux inconvénients potentiels constatés tels que des zones de maillage écologique pour l’avifaune, ou des mises en évidence des espaces ruraux à caractère remarquable, … Ecolo Waremme pense que s’ils étaient conviés à y réfléchir, les riverains ne manqueraient pas de suggestions de projets, que l’ouverture aux idées d’autrui est synonyme de richesse, et qu’une fois de plus la majorité PS adopte le comportement d’un potentat.

Dans ces temps où la rigueur budgétaire est sur toutes les lèvres, ces avantages seraient les bienvenus. A l’heure actuelle, il suffit de les demander, demain il sera peut-être trop tard...