Débats au Conseil du 8 décembre

Publié le lundi 22 décembre 2014

C’est un Conseil unanime que nous avons vécu ce 8 décembre. Pas un point ne nous a paru imbuvable, ou inspiré un doute quelconque justifiant une abstention. Parmi les dossiers, notons d’importantes modifications en matière de mobilité :

  1. le stationnement alterné dans l’agglomération de Waremme est abrogé. en conséquence, le stationnement sera déterminé au cas par cas, en fonction de la disposition des lieux. Fini les changements de milieu de mois, et la traditionnelle voiture qui reste un jour de plus au grand dam des autres conducteurs
  2. les rues Visigath, Hubert Krains, Emile Hallet, Sous le château, du Perron, et d’Elmette sont mises à sens unique limité (les cyclistes peuvent circuler dans les deux sens). Ici aussi, les emplacements de parking seront délimités (notons un endroit de dépose-minute devant l’école d’Oleye qui devrait en inspirer d’autres). A nouveau, on a une mesure qui devrait faciliter la circulation dans ces zones sensibles.
  3. plusieurs chemins agricoles deviennent à l’usage exclusif des véhicules agricoles, piétons, cyclistes et cavaliers (dont le fond de la rue du Limbourg où pareille requalification était testée depuis plusieurs mois)
  4. création de sens uniques limités et de zones 30 dans les lotissements campagne de Hartenge et Hyacinthe Docquier.
    En visite rue H.Krains pour collecter les réactions des riverains.


    Un autre dossier très intéressant est la création d’un réseau de mobilité douce. Ce dossier a émergé de la commission locale du développement rural, ce sont donc les citoyens, épaulés par l’asbl Sentiers.be qui ont joué le rôle d’éclaireur, qui ont déterminé les sentiers qu’il était idéal de rétablir, pour les loisirs ou pour se déplacer plus efficacement à pied et en vélo.

    Terminons par cette question orale qui nous tenait à cœur : si les autorités trudonnaires n’hésitent pas à mettre à disposition une navette pour attirer le client waremmien, que comptent faire nos autorités communales ? Nous n’aurons en guise de réponse qu’un résumé des actions entreprises par l’Union des commerçants tout au long de l’année...bref, au niveau communal, on ne fait rien de plus en ces périodes de fête. Dommage, nous pensons en effet qu’un service d’accueil des enfants (au sein du centre culturel qui organise par ailleurs déjà des stages pour les plus petits et est habilité à les recevoir) voire une augmentation des city bus de 2 à 4 voire 5 journées d’activité par semaine, sont des bonnes opportunités de soutenir nos commerçants tout en rendant service aux citoyens !

A très vite (le 22 décembre) pour le dernier Conseil de l’année, et le vote du budget 2015 !

Lionel Henrion