20 juin 2016

Publié le mercredi 29 juin 2016

Tous les points ont été validés à l’unanimité lors de ce Conseil, sauf deux. Dans les points marquants notons un aménagement de la convention pour la gestion de l’étang de pèche. Celle-ci devrait permettre un agrandissement de l’espace Horeca sans incidence pour la commune. Plus marquant encore, le projet d’extension de la maison de Hesbaye afin d’y créer un véritable espace muséal, un centre d’étude des insectes en collaboration avec l’université de Liège, un beau projet, majoritairement subventionné, ce qui ne gâche rien.
Dans les points "problématiques" commençons par le dessaisissement en faveur d’Intradel pour assurer la collecte des déchets. Vous vous souvenez probablement de notre point à l’ordre du jour de la dernière séance du Conseil où le Collège était d’accord avec nous pour limiter le dessaisissement dans le temps et ainsi conserver l’autonomie communale. Et bien à présent, puisqu’Intradel le souhaite ainsi, nous votons un dessaisissement définitif. On n’est pas à une contradiction près. Si ce point vous paraît un détail, dites-vous que dorénavant, c’est Intradel qui déterminera le montant de votre redevance-déchets (en application du principe de coût-vérité) on espère qu’un nouveau chantier d’incinérateur (ou autre) ne verra pas le jour, car on sait combien ceux-ci peuvent être moins intéressants pour certains que pour d’autres ... La minorité a voté contre, nous en reparlerons !
Autre point de débat : les assemblées des intercommunales : Commençons par Intersenior : le conseil s’est exprimé contre le projet de maison de repos à Waremme, après expertise il ne nous apparaissait pas viable. Et bien Intervenir considère dans son rapport de gestion que nous avons validé ce projet ! "Le rapport a été imprimé avant notre décision" répondra l’échevine... Nous ne validerons pas ce point. Deuxième intercommunale : l’AISH. Alors que le banquier de l’aish le demandait, le Conseil n’a pas souhaité cautionné le dernier emprunt en décembre dernier, deux mesures de défiance par rapport à la gestion opérée. Dans ce contexte, il nous paraissait difficile de valider le rapport de gestion ... pas de réponse du Collège pour justifier ce second paradoxe dans ses décisions, mais un faux-fuyant de piètre qualité "tout évolue" dira notre bourgmestre. Troisième remarque pour Publifin (RESA) dont nous ne pouvions raisonnablement valider la gestion au vu des coupures d’électricité à répétition cette année, et du manque d’informations...
Ensuite, nous avons interrogé le Collège sur trois points : le plan Maya, la mise en oeuvre de nos propositions qui ont été validées, et les gains promis suite à notre partenariat avec la province de Liège en matière d’actions pour le climat.
Concernant le plan Maya, nous nous interrogeons sur les réactions au taux de mortalité des ruches...et à la piètre qualité de l’air dont il témoigne ! Réponse de l’échevin : ce n’est pas du ressort communal, nous plantons des mellifères et sensibilisons via le PCDN. Nous lui avons néanmoins demandé de contacter l’autorité supérieure afin de mettre en place une réelle solution au problème, et non une façade complètement inutile. Les problèmes sont connus : certains fongicides autorisés ne devraient pas l’être, pourquoi ne pas agir de ce côté ?
Par rapport au suivi des décisions du Conseil, bonne nouvelle sur les trois points relevés:le cahier des charges des cantines scolaires prendra bien en compte des critères sur la qualité des aliments et sur leur origine (circuits-courts) - encore que rien n’ait été modifié depuis plus d’un an...
Par rapport au partenariat avec la Province de Liège, voté il y a un an, et pour lequel il fallait attendre avant de voir les résultats financiers (un an) ... et bien il n’y a toujours aucune action entreprise, il faudra attendra deux ans et demi de plus (soit la prochaine législature...) avions-nous raison de mettre en doute la pertinence et la qualité du dossier ? Poser la question, c’est y répondre.
Rendez-vous dans quelques jours déjà, le 7 juillet, un jeudi, pour le dernier Conseil avant les vacances !
Lionel Henrion

A télécharger